Coyote records

ALFA ROCOCO | ANTOINE CORRIVEAU | BENGEE | CLAUDE BÉGIN | D-TRACK | FIRE/WORKS | KARIM OUELLET | KLÔ PELGAG | LUDO PIN | MARIÈME | MAUVES | MILLIMETRIK | NETO YUTH | WEBSTER .

0 article(s)
Articles:
Total:

Le clip Longtemps de Mauves est la! (Mauves)

Partager sur
30 mars 2017


Maison de disque: Coyote Records / www.coyoterecords.ca

Production: Coyote Records

Productrice déléguée: Clara L'Heureux-Garcia (Martine aimait les films)

Réalisation: Cassandre Emanuel

Image: Natan B. Foisy

Assistance à la caméra: Robin Rigault

Chef électro: Louis Turcotte

Chef machino: Alex Filion

Direction artistique: Frédérique B. Sainte-Marie

Assistance à la direction artistique: Liliane Lapointe

Costumes: Gabrielle Bouchard

Maquillage et coiffure:Tania Guarnaccia

Assistance maquillage et coiffure: Marie-Ève Laforge

Direction de production: Kélyna N. Lauzier

Régie: Joseph Liane

Assistants de production: Erwan Hamel et Gabrielle De Cevins

Montage: Valérie Tremblay

Étalonnage Émile Lavoie

  

Coach: Alyssa Delcastilho

Responsible Gymnacentre :Jennifer Vendittoli

Avec

Garçon: Antoine Marchand-Chagnon

Gymnastes: 

   Lori-Lune Sévigny

   Liliane Sirois Hubert

   Naomi Geiser

   Alexanne Desrosiers

   Marina Leclerc

   Agathe Lozier

Un énorme merci à Gymnacentre, Département Caméra et Cinépool.

Suivez Mauves:

https://www.facebook.com/lesMauves

https://twitter.com/mauves

https://www.instagram.com/mauvesmusique/

Paroles: 

Longtemps a filé ma chance 

Longtemps je me suis joué de la confiance 

J'allumais des feux en secret 

Longtemps j'ai eu peur des autres 

Longtemps j'ai cru boire comme un apôtre 

Et l'incendie se propageait 

S'il-te-plaît ne le dit jamais 

Non jamais ai-je pris le chemin court 

Longtemps j'ai craché la mort 

Longtemps j'ai menti sans le vouloir 

La cire de l'art me recouvrait 

S'il te faut arrêter le tour 

S'il te faut éteindre le petit jour 

S'il-te-plaît ne le prend jamais 

Non jamais ai-je cru 

Arriver le dernier 

En prenant le chemin court 

Maintenant le jour s'allonge à l'est 

Et t'auréole du rouge à lèvres 

Des braises qui saignent 

Longtemps j'ai eu peur des autres 

Longtemps j'ai cru 

Mais jamais, non jamais ai-je cru 

Arriver le dernier 

En prenant le chemin court